Quitter son appartement pour vivre dans un van

Vivre dans un van a toujours été mon plus grand rêve. Le numéro 1, devant une centaine d’autres. Je trouve que c’est la meilleure façon de voyager. Grâce au PVT Canada, j’étais sûre de pouvoir réaliser ce rêve. Vous êtes libres de vous arrêter là où bon vous semble, vous pouvez y faire à manger et vous pouvez y dormir. Une vraie petite maison sur roues.

On part pour trois mois, environ. ON, parce que je ne suis pas toute seule dans cette aventure. Je suis accompagnée par Clément, étudiant en Génie Mécanique qui termine actuellement sa maîtrise. On a pas forcément les mêmes envies mais on fait des compromis. Par exemple, j’aurais eu envie de passer mes deux années de PVT sur les routes mais pas je n’ai pas forcément le courage de partir seule. Lui il a plutôt hâte de terminer ses études et pouvoir enfin évoluer dans le monde du travail. Mais j’ai réussi à l’embarquer dans cette aventure, et maintenant on a tout les deux très hâte de prendre la route pour l’Ouest ! Je vais profiter des derniers mois de mon PVT de la plus belle des façons.

  • Trouver un van:

On a commencé à s’intéresser aux annonces de van sur Kijiji en début d’année. Il y en avait peu, c’était l’hiver et la plupart des VR sont remisés pour la saison. Et puis, on voulait seulement savoir à quoi on devait s’attendre au niveau du prix. On s’y ait intéressé davantage courant mars/avril. Un peu plus d’annonces mais toujours pas dans l’optique d’en acheter un: le départ était prévu dans plusieurs mois et on pensait qu’il y aurait de meilleures annonces à la fin du printemps. Mais c’était faux, beaucoup (BEAUCOUP) de monde cherche à acheter un VR à cette période pour, comme nous, faire le tour du Canada. Sans pour autant sauter sur la première annonce venue, il ne fallait plus attendre de peur de voir notre projet repoussé.

On a commencé à appeler quelques vendeurs: un premier coup de coeur qui nous passe sous le nez, un deuxième qui ne correspondait pas aux photos et enfin, gros coup de coeur pour « Christine » ! Un beau GMC Rally Stx de 1984. On visite cette petite maison sur roues, on l’essaie puis on s’en va. Avant de revenir 10 minutes plus tard, après réflexion,  avec un acompte. Trois jours plus tard, il était à nous.

Bien sûr il y avait quelques améliorations à apporter pour s’y sentir bien. Clément a fabriqué un petit meuble de cuisine pour remplacé celui qui était dedans, on a passé un petit coup de peinture sur la structure des banquettes pour éclaircir un peu l’intérieur du van, on a posé des tringles et installé des rideaux, on y a ajouté un tapis et le tour est joué ! Et enfin, un petit tour chez le garagiste s’impose pour une inspection et faire les dernières petites réparations.

  • Résilier les contrats / Vendre les meubles / Faire les changements d’adresse:

Pas besoin de s’y prendre trop à l’avance: résilier des contrats (internet + téléphone par exemple) ou faire un changement d’adresse (banque, assurances, impôts, saaq) se fait assez rapidement ! Il suffit bien souvent d’appeler le service client ou de remplir un formulaire en ligne. Pour notre part, nous avons tout fait envoyer chez des amis afin qu’ils puissent nous transmettre plus facilement les papiers importants. Et ils nous aident aussi à stocker tout le reste de nos affaires. Merci les copains !

Pour vendre nos meubles et notre voiture, Kijiji (l’équivalent de leboncoin) a été notre meilleur ami. Vous pouvez également utiliser Facebook, et notamment les groupes/pages des Universités près de chez vous ainsi que les pages type « Blackmarket ». De même pour vos vêtements ou alors vous pouvez les déposer dans une boîte à dons !

  • Faire du tri:

Vivre en van, c’est apprendre à vivre avec « moins » sans pour autant se priver. Est-ce que je vais avoir besoin de ça ? On s’est posé la question pour la moitié de nos affaires mais finalement, on n’a pas besoin de grand chose et on pourra toujours racheter ce qui nous manquera. Une chose est sûre, on part avec pas moins de 6 appareils photos (reflex, hybrides, argentiques et Instax) pour immortaliser tout ce qui va s’offrir à nous.

C’est aussi, et pourquoi pas, l’occasion de repartir de zéro. A la fin de ce roadtrip, on va essayer de trouver un travail dans nos domaines respectifs pour la première fois, pour avoir une véritable expérience de travail à l’étranger. Lui en Ingénierie et moi en Conception et Administration de Projets Culturels. On espère donc pouvoir s’installer à Montréal ou aux alentours avant la fin de l’année !

 

Publicités

2 commentaires sur “Quitter son appartement pour vivre dans un van

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s